DÉCOUVRIR

Little People by MLN

« Le tricot m’accompagne depuis tant d’années...

Petite fille, il a permis le tissage de liens avec mes deux grands-mères… Complicité, amour et transmission qui me portent toujours. Pelote et aiguilles tatouées sur mon poignet pour ne jamais oublier.

 Adolescente et jeune adulte, j’ai tenté de nombreuses prises de distances par rapport aux patrons, dans des élans de créativité débridés… En ont résulté des pulls à 3 manches, d’autres jamais terminés mais certains fièrement offerts ou portés.

 Pendant ma grossesse, créativité avec une touche de provocation m’ont fait tricoter de la layette noire mais aussi créer des petits modèles personnels et pleins d’amour que je garde toujours dans ma malle aux souvenirs depuis 30 ans.

Aujourd’hui, la génération suivante prépare sa propre génération suivante et je continue à manier mes aiguilles avec délectation, le temps de délicieuses méditations tricotées.

Pour offrir à ces bébés d’aujourd’hui, une touche de « rétrochic », toujours simple, douce, originale et de bon goût.

 Transmission et amour… »

Photo de Marie-Hélène - Little People by MLN

DÉCOUVRIR

Fleur de zine

« Je me souviens des longues heures passées avec ma grand-mère dans son jardin, à humer le parfum de ses fleurs, à l’écouter me parler d’elles avec ferveur, à la regarder les bichonner amoureusement… Ces moments-là étaient pour moi infiniment précieux et hors du temps.

“Quand je serai grande, j’aurai le même jardin qu’elle”!  Voilà qui était le plus doux de mes rêves à l’époque.

En grandissant, j’ai découvert que j’avais hérité de toute la poésie de ma grand-mère, mais malheureusement pas de sa main verte. Mais c’était sans compter sur mon acharnement à vouloir réaliser mes rêves coûte que coûte !

En 2008, grâce à la découverte de l’argile polymère, j’ai pu recomposer à ma manière un jardin poétique et coloré aux fleurs éternelles. Pas besoin de les arroser, elles restaient toujours aussi éclatantes qu’au premier jour ! Quelle émotion de revivre ces doux moments de l’enfance à travers la création !

Lorsque je façonne mes jolies fleurs, je ressens la même plénitude qu’à l’époque, cette même sensation de bien-être que je ressentais dans le petit jardin de ma grand-mère. Mes petites Fleurs de Zine, mon refuge, sont devenues une véritable passion et je suis fière d’avoir pu également en faire mon métier et de pouvoir partager mes créations avec vous. »

Photo de Céline - Fleur de Zine

DÉCOUVRIR

Koa Koa

« Stimulez la curiosité et l’esprit d’invention de vos enfants. »..

Koa Koa est une jeune marque française qui propose toute une collection de kits de sciences, très amusants et éducatifs pour l'éveil des petits génies en herbe. Une belle façon d'apprendre en expérimentant et surtout, tout en s'amusant.

L’histoire de Koa Koa a démarré en 2014 sur un coin de table du salon de Kim, sa mampreneure, et de ses constats sur le secteur du jouet, lui donnant envie de réinventer la façon de jouer des enfants.

L’offre lui paraissait peu attrayante (jouets genrés, induisant un comportement passif/de consommateur…). Elle a donc décidé de proposer, avec l’aide d’un designer industriel, une gamme de kits DIY abordable, au positionnement original entre art et science, et conçue de la façon la plus responsable possible. 

Fabrication Européenne

« Les produits Koa Koa sont fabriqués dans l’Union Européenne. Par ailleurs ils sont assemblés en ESAT – des centres pour travailleurs handicapés – en France. » Koa Koa est une entreprise à mission et ses produits sont développés dans le but de remplir cette mission : aider les enfants à fabriquer, inventer, être créatif et indépendant !

Photo de Kim - Koa Koa

DÉCOUVRIR

Les savons de Juliette

« J'ai le tendre souvenir, enfant, de l'odeur des savons à l'amande douce que ma grand-mère conservait dans de grandes boîtes au grenier. De cette petite alcôve dans laquelle se nichait un petit lavabo à côté duquel je retrouvais l'un de ces jolis savons...

Et puis ce petit panier en osier ramené d'Italie dans lequel se trouvaient de tout petits savons en forme de citrons jaunes.

Un vrai bonheur !

Durant mon adolescence et ma vie de jeune adulte, j'ai pris progressivement conscience que nous étions en train de détruire notre planète avec l'utilisation de produits de toilettes aux compositions plus que douteuses et conditionnés dans des emballages plastiques.

C'est à 45 ans que j'ai eu un déclic et l'envie (un peu folle) de fabriquer mes propres savons :) »

Photo de Céline - Fleur de Zine

DÉCOUVRIR

Kèkè Concept

Sylvaine a fait des études de DRH à Lyon et malgré tout son sérieux, sa fibre artistique prend le dessus et lui fait jeter livres et cahiers par-dessus les moulins pour vivre de sa passion. La photo tout d’abord mais cela ne suffit pas à la combler. Sylvaine a envie, besoin de créer de ses mains et c’est le bois qui lui parle. Sentir la fibre, la sculpter, la façonner. Et c’est finalement à une formation de menuisier que s’adonne la belle qui a trouvé sa voie : artisan elle est, artisan elle sera !

D’abord barmaid ou vendeuse pour financer ses études et sa passion, Sylvaine, vit maintenant de son artisanat depuis presque 10 ans. Elle aime travailler le bois dans tous ses formats, du plus fin au plus grand. Éclectique, elle refuse de choisir entre la finesse des bijoux et la noblesse des meubles sur mesure qu’elle a appris à faire de A à Z.

 Installée à Montreuil pendant plus de 8 ans, où elle a la réputation de celle qui sait mettre en valeur tous les bois qu’elle touche, elle partage désormais un atelier dans le onzième arrondissement de Paris. De la Maison des femmes à La Belle Fabrique, du salon des Métiers d’Art à une vitrine de coiffeuse, Sylvaine va partout où ses créations l’appellent. Avec le sourire et la détermination qui la portent.

Paname en Vogue

Avoir des idées, penser des concepts.

Voilà ce qui motive Franck. Ne pas faire ce qui existe déjà, détourner un objet ou lui donner une autre utilité.

L'idée des guitares et ukulélés lumineux vient d'un "accident de parcours". Musicien, Franck avait l'habitude de transformer ses propres instruments (guitares, basses).
Un jour il fait un ratage sur une guitare folk et la laisse alors de côté.
Lors d'une visite dans une grande enseigne de bricolage il tombe sur un spot halogène encastrable qui semblait être au même diamètre que la rosace de sa guitare. Et hop...Flash.L'idée née comme ça.
La guitare est donc devenue une petite déco d'intérieur avec variateur de luminosité façon halogène.
Des années plus tard, poussé par la créatrice de la boutique
La parenthèse suspendue, il relance l'idée en décidant de faire une variante avec des ukulélés.
Cette fois ci ce seront des spots led, muticolors et controlés via une petite télécommande.
Choisir son ukulélé, la couleur de son câble (tissus), personnaliser l'objet à son goût..
D'autres objets sont à venir, d'autres concepts car
les seules limites que l'on a sont celles que l'on s'impose.




DÉCOUVRIR

Envie de passer nous voir ?

Vous serez toujours les bienvenus.

CONTACTS

06 69 03 25 88
lpsconceptstore@gmail.com

ADRESSE

35 rue molière

92120 Montrouge

ResTONS en contact